| |

Le centre de formation à l’écoconstruction bientôt prêt à voir le jour !

Depuis Jeudi 23 novembre 2023, les premières pelleteuses ont fait leur entrée sur le terrain du Quartier Rural en Transition de Lustrac pour entamer le chantier du CERF (Centre d’Ecoconstruction de Ressources et de Formation). 

Nous avons signé les contrats avec les entreprises de VRD (voiries et réseaux divers), gros œuvre, charpente, menuiserie, électricité et ascenseur. C’est donc parti pour 18 mois de travaux 

Le samedi 25 novembre, la SCIC (Société Coopérative d’intérêt collective) du Quartier rural en transition a organisé une soirée de célébration au camping de Lustrac à Trentels. Les parties prenantes du projet ont ainsi pu fêter le démarrage des travaux autour d’une soupe conviviale préparée avec les légumes du jardin partagé.

travaux lustrac

Le CERF est une initiative novatrice anticipant l’évolution des besoins en écoconstruction et en formations spécialisées. Son fonctionnement s’appuiera sur trois piliers :

  • L’information et la sensibilisation
  • La formation proprement dite
  • Le déploiement d’ateliers semi-industriels.

Son rayonnement sera à la fois local et territorial.

Le CERF : un bâtiment qui inclura une dimension d’insertion

En 2023, nous avons entrepris une étude comparative des centres de formation en Nouvelle-Aquitaine mais aussi dans d’autres régions : Bretagne et Auvergne-Rhône-Alpes (12 centres de formation visités). Cette étude est co-financée par la région Nouvelle Aquitaine via le programme FRIF (Fonds Régional pour l’Innovation dans la Formation).

Nous avons également rencontré de nombreux acteurs de l’éco-construction en Nouvelle Aquitaine.

Depuis septembre, nous accueillons une étudiante ingénieure d’AgroParisTech pour un stage de 4 mois, pour évaluer le potentiel de la filière paille dans le Lot-et-Garonne. Une présentation de ses travaux aura lieu à la salle des fêtes de Trentels vendredi 12 janvier 2024 à 18h30.

Ces actions permettront de concevoir en 2024 le programme de formations en écoconstruction, avec l’ambition de positionner le CERF comme un acteur avant-gardiste dans le domaine. Ces formations de courte et longue durée, certaines diplômantes, s’adresseront à un large public allant des personnes en insertion professionnelle aux professionnels en transition, en passant par les enfants et les autoconstructeurs.

L’année 2024 sera marquée par le lancement du programme Chantier Qualification Nouvelle Chance en février 2024 (sous réserve de validation de notre dossier par la Région Nouvelle Aquitaine) .

Ce chantier-école intégrera partir de mai 2024 et pour une durée de 9 mois 12 stagiaires dans le chantier de construction du CERF, en partenariat avec des entités reconnues de l’écoconstruction telles que les Compagnons Bâtisseurs de Nouvelle Aquitaine, les organismes de formation AEZEO et OVIVANT, ce qui contribuera à notre visibilité et à l’établissement de notre réputation.

Parallèlement, nous organiserons des premières formations en prenant pour supports la rénovation énergétique de bâtiments de partenaires locaux, ainsi que la construction du premier lot de logements écologiques du quartier rural en transition de Lustrac.

Ces premières formations nous permettront de déclarer notre activité de formation auprès de la DREETS (Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités) pour une ouverture officielle espérée du CERF à l’automne 2025.

Nous tenons une nouvelle fois à remercier celles et ceux qui ont rendu ce projet possible: les collectivités et en particulier la mairie de Trentels, les architectes, les professionnels, et à vous toutes et tous qui nous soutenez à distance, financièrement, matériellement et humainement….

L’équipe des Habitant.e.s
du Quartier Rural en Transition pilote de Tera à Lustrac 

Vous avez aimé Notre article ? Partagez le !

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

Please select a Contact Form From Setting!

A lire également